AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cachette secrète...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sulfura
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: Révolver.
Pouvoirs: Pyromancie, onde de choc

MessageSujet: La cachette secrète...   Mar 23 Oct - 19:32

[--->Le Bateau]


Et Sulfura sauta ! L'eau lui trempa le peu de vêtements qu'elle portait de telle sorte qu'on voyait presque tout par transparence...Elle coula et remonta d'un coup sec de bras afin d'inspirer... En tant que fearies, Sulfura n'aimait pas trop l'eau, du moins n'aimais pas son contact. Cela lui mouillait ses ailes et donc la rendait impssible a décoller tant que celles ci n'étaient pas sèches.

Quand elle fut la tête hors de l'eau, elle vit des bulles monter a la surface et ressentit tout a coup l'abscence de sa subordonnée. Il fallait qu'elle s'en doute. Celle ci ne serait pas intéréssée bien longtemps par la vie de pirate, mais tant pis, Sulfura s'en accomoderait. Elle regagna la plage après un bonne demi heure de nage.

"Me voila trempée..."

Du coup, elle se déshabilla entièrement et allongea le peu de vêtements sur le sable afin qu'ils sèchent, en ayant au préalable, en bon pirate, enfouit les bijoux qu'elle avait volé sur le bateau. Elle gagna l'eau et s'y plongea afin que personne ne puisse la voir nue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Natsu
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 29
Localisation : Là où se sera le plus intéressant!
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: aucune
Pouvoirs: Se transformer en chien

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Jeu 25 Oct - 3:43

[ du canyon aux statue ]

Natsu commençait à épuiser avec une telle charge dans les bras. Bien que ses ailes étaient immense et les tenaient facilement dans les airs lors de la présence de courant d'airs chauds ascendants, lorsqu'elle et Maïwen avaient décidées d'aller visiter l'île qu'elles voyaient de la rive, la jeune fée n'avait pas prise en compte la distance, et, au-dessus de l'eau, il n'y avait de se genre de courants que la nuit, lorsque la température de l'eau excédait celle de l'air. Et, elles étaient en plain jour.

La force commença rapidement à manquer à la fée. Elle se laissa planer de plus en plus bas quelques temps, jusqu'à ce qu'elle s'apperçue qu'elle n'aurait pas la force de les posées sur l'île sans blessures...

« Maïwen... Je vais nous laisser tomber dans l'eau, à cette distance on ne devrait pas rien se casser. Laisse toi toute dure puis couche toi sur le dos pour remonter à la surface, tu ne te feras pas mal de la sorte. »

Elle plana quelques courts instants de plus et sans attendre de réponse de la part de l'elfe, elle la laissa tomber. Les muscles de ses ailes lui donnaient l'impression d'être en feu. Ils resteraient durs quelques temps et elle serait collé au sol quelques jours peut-être, tout au plus.

Une fois sa charge disparue, et sans le vouloir, elle remonta deux mètre de plus et fit une chute à son tour d'une quinzaine de mètres environ. Sans pouvoir l'éviter, elle savait qu'elle entrerait tête première dans l'eau.

Elle fit donc de son mieux pour replier au maximum ses ailes le long de son corps et tendit les main au-dessus de sa tête et les raidit le plus possible avec le peu de forces qui lui restaient encore après ses quelques heures de vol se disant qu'elle ne ferait pas deux fois la même erreur et qu'elles quitteraient l'île pendant la nuit.

Elle fit une entrée à l'eau dans son corps de taille humaine, mais une fois sous l'eau, elle reprit sa taille de fée. Une fois au plus bas qu'elle atteindrait, elle se coucha sur le dos, comme elle avait dit à l'elfe de faire et remonta d'elle même à la surface en gardant les yeux fermés.

Elle espérait que Maïwen était déjà à la surface. Lorsqu'elle sentit son nez émergé, elle ouvrit les yeux pour ne voir que du rouge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen
Touriste
Touriste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 19/08/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe Elfe
Armes: Son Arc... Quoi qu'elle ne pense pas devoir s'en servir.
Pouvoirs: Comprend et parle aux animaux, Jeune Guérisseuse (Encore à perfectionner)

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Jeu 25 Oct - 4:50

La fée avait tellement foncée vite sur l’elfe qu’elle ne se rendit même pas compte qu’elle s’était envolé puis empoigné. Mais lorsque ses pieds décollèrent, Maïwen ne pu s’empêché de lâché un léger cri de surprise. Elle n’avait jamais été vraiment criarde, mais c’était un choc lorsque c’était la première fois que vous ne touchiez plus le sol, et encore plus lorsque le dit sol vous défilait sous les yeux à vive allure.

Mais son voyage se déroula très bien.

Bien qu’elle eu très, très, très peur de s’écrasé et de mourir aplatit comme une mouche entre des mains, elle prit goût à l’altitude. Elle aimait bien voir le paysage d’un autre point de vue. Le sable qui longeait le canyon semblait ne pas vouloir s’arrêter lorsque nous étions au sol, mais dans les airs, on pouvait voir que l’eau le coupait bien vite. Cette dite eau, les 3 énergumènes la survolèrent bien assez tôt.

Les vagues qui se fracassaient sur la côte impressionnèrent grandement la jeune elfe. Elle qui n’avait eu qu’un étang comme source d’eau dans sa vie, voyait maintenant une étendu beaucoup plus grande. Et ces vagues semblaient si violente… Elle prit peur un instant que Natsu l’échappe entre elles, et qu’elle se fasse déchiqueté sur les rivages.

Les différents bleus, vert, noir et même jaune qui constituait l’eau, bien qu’ils soit très beaux, lassèrent vite les yeux et l’esprit de l’elfe. Elle commença même à dodeliné de la tête… Mais elle se reprit assez vite. Une île venait d’entré dans leur champs de vision. Une île ! La première qu’elle allait visité… Ce n’était pas tant la visite qui l’excitait, mais l’inconnu. Elle avait commencé a prendre goût à l’inconnu, même si elle n’en avait pas vraiment goûté beaucoup.

Mais ils étaient encore loin…

Ses cheveux commençait à vraiment l’énervé. Ils lui fouettaient le visage, s’accrochaient dans ses cils et entraient dans sa bouche. Mais elle ne pouvait pas les remettrent a leur place =.=’ Elle tenait le lapin avec ses deux mains… Et elle ne voulait pas prendre le risque de l’échappé si elle en utilisait une pour remettre quelques mèches à leur place…

C’est au moment précis où elle allait enfin prendre la chance d’utilisé sa main que Natsu lui dit :
« Maïwen... Je vais nous laisser tomber dans l'eau, à cette distance on ne devrait pas rien se casser. Laisse toi toute dure puis couche toi sur le dos pour remonter à la surface, tu ne te feras pas mal de la sorte. »

Quoi ? Blessure ? Plongée ? … Avant même qu’elle n’omette une réflexion, elle se senti tombé, tombé, tombé… à toute vitesse. Puis : Splash.

Un Gros Splash.

Elle venait de plongée les pieds premier dans l’eau presque froide. Vue d’en dessous, cette eau n’avait plus les mêmes couleurs. Elle était plus… grise/bleue et transparente. Au moins elle n’était pas brune. Maïwen calait toujours, son élan était quand même considérable. Elle ne pouvait pas vraiment ouvrir les bras pour stoppé sa décente, le lapin n’apprécierait certainement pas… Quoi que…

Elle l’averti mentalement qu’elle allait le lâcher. Il devrai remonté vers le haut beaucoup plus vite qu’elle, étant plus léger qu’elle. Cela fait, elle ouvrit les mains… Et le lapin remonta aussitôt en flèche. Elle ne savait pas vraiment s’il nageait… Mais elle le saurait assez vite.

Elle ouvrit les bras rapidement, amortissant la décente à un tel point qu’elle stoppa. Elle battis des jambes, et remonta aussitôt. Elle avait souvent nagé dans son étang, elle avait donc de l’expérience dans l’eau…

C’est en remontant à la surface qu’elle fit la rencontre avec des pieds. Oui des pieds… Elle cru que c’était ceux de Natsu, elle les agrippa donc pour se donné un nouvel élan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulfura
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: Révolver.
Pouvoirs: Pyromancie, onde de choc

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Dim 28 Oct - 20:47

Sulfura était nue dans l'eau attendant que ses vêtements sèches quand un bruit assourdissant de contact avec l'eau se fit retentir. La pirate eut peur, même si aucun trait de ce sentiments ne vaint dessiner son visage au teint éclairé. Elle s'était un peu trop éloigner de la rive et n'avait plus pied où elle se trouvait. Pour rester a la surface, elle était donc obligé de battre légèrement des pieds et des mains, et ne restait donc jamais immobiles. Mais la frayeur du bruit lui fit accélérer ses mouvements essayant tant bien que mal de rejoindre la plage malgrès la marée descendant. Elle avait du mal a avancer, car a chaque brassée, la mer se retirait et donc emportait la fearis avec elle.

Tout a coup, elle sentit quelque chose lui frolait la cheville et la tirer vers les profondeurs de l'océan. C'était une sentation horrible que de se croire en danger, sans pour autant connaître sa nature. Une image horrifiante traversa son esprit celle, de mourir noyée dans l'eau que la pirate était censée dominer... Sa poitrine libre battait la surface de l'eau a mesure qu'elle tentait de résister a la pression qui tenait ses chevilles.
Soudain, elle se fit aspirer plus violemment vers le bas a tel point que sa tête descendit en dessous de la surface de l'eau. Elle n'avait pas pris sa respiration et elle avala donc un gorgée d'eau salée, qui eut le même effet qu'une dose d'acide dans les poumons. Elle sentit sa gorge piquer fortement et elle ouvra les yeux sous la douleur. Sa vue se troubla et le sel attaque sa cornée. Elle battit largement des bras et sortit la tête de l'au en continuant de suffoquer. On lui avait laché la cheville mais comme Sulfura gardait les yeux fermés a cause de la douleur, elle n'apercevait pas son agresseur. Par malchance elle avait laisser son révolver sur la plage et ne pu pas enflammer son agresseur vu qu'elle était entourée d'eau.

Il se passa alors un évenement qu'elle n'vait jamais encore ressentit. Une forte onde de choc s'échappa du corps de Sulfura et vient frapper l'être qui l'avait prise. Mais la pirate subit alors le contre coup de son attaque et donc se sentit vidée de son énergie. Son onde avait puiser dans les ressources de la fearie pour se développer. Sulfura ne pourrait jamais rejoindre la plage dans cet état là, mais au moins son agresseur était K.O, du moins le pensait elle...

Alors qu'elle se mit a couler comme une pierre, elle vit sa courte vie défiler devant ses yeux... Comment elle était devenue pirate, comment sa mère était morte, comment elle devait retrouver son père, comment elle avait atteint l'ïle de la mort. Et alors elle se rendit compte qu'elle avait encore beaucoup de chose a accomplir, mais seulement pas la force de les accomplir. Elle mourrait donc noyée, dans les tréfonds de l'océan, oublié de tous, et ne manquant a personne... C'était donc comme cela qu'elle devait mourir ?? Etait ce donc de cette mort dont elle rêvait ? Non...

Soudain, alors que son esprit démissionné et allait rejoindre le pays des morts, Deux mains l'aspirèrent vers la surface...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Natsu
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 29
Localisation : Là où se sera le plus intéressant!
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: aucune
Pouvoirs: Se transformer en chien

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Dim 28 Oct - 21:35

Natsu était dégoûtée.... Elle détestait l'eau! Oui elle se lavait fréquement, mais son dégoût de l'eau l'empêchait de se baigner souvent. Bien que contrairement aux siens, les elfes lui avaient appris à le faire. Juste à penser à ses pauvres ailes qui prendraient encore quelques heures à sécher la rendait de mauvais poil.

Ça c'était sans compter l'immence marre de ce qu'elle croyait être des algues rouges qui l'entourait. Elle se sentait prisonière là-dedans. Comme si les algues étaient vivantes et entouraient ses jambes et ses bras pour la retenir prisonnière. Elle frissona de dégoût et de frayeur. Sa peur d'enfant de l'eau commençait à remonter à la surface en elle. Son nez, toujours hors de l'eau prenait de grandes inspirations pour se calmer.

Elle commença à tenter de se déprendre tranquillement, sans forcer, pour empêcher les algues de lui coupé la circulation sanguine. Elle se dit soudain qu'elle dût être la première à la surface car Maïwen ne la laisserait pas prise de cette façon. Elle sentait les vagues l'éclaboussées, mais elle se sentait comme protéger du plus terrible par quelque chose. Probablement le rocher à laquelle était accrochée les filaments rouges qui la retenaient prisonnière.

La peur terrible et coupant s'emparra d'elle. Et si Maïwen avait attérit sur le dit rocher... Elle pourrait être morte... Elle commença à se débattre de nouveau, ayant comme effet de s'emmêlée encore plus dans se qu'elle commençait à considérer être les chaînes de l'enfer.

Elle n'eût pas le temps de se rendre compte de tout cela car elle fut entraînée sous l'eau par les dites chaînes rouges. Elle remercia ses origines. Car chez les fées de son peuple, comme chez tous les bébés naissant, le nez et la gorge se bloque pour ne pas laisser l'eau pénétrer les poumons. Elle se força à rester calme alors qu'elle se sentait remonter doucement à la surface.

Une fois rendue elle eût le temps de prendre une bonne bouffée d'air qu'elle fut amener encore plus profondément. Elle eût soudain peur que ce ne soit pas un rocher, mais une créature marine à qui appartenait ces trucs rouges qui la retenait.

*Combien de temps est-ce qu'une créature marine peut passer sous l'eau?*

Elle ne le savait pas... Et ça lui faisait peur... Elle ne pouvait conserver son souffle qu'une minute et demi environ...

Elle n'eût, encore une fois, pas vraiment le temps de se faire une histoire de peur qu'elle remonta à la surface où elle prit encore une fois une gorgé de vie. L'air brûla ses poumons d'une façon agréable. Elle prit plusieurs bonne respiration avant qu'autre chose la mette dans une situation inconfortable.

Une onde de choc la projetta hors des algues rouges et dans les airs. Elle put y voir la situation en profondeur. Ce qu'elle pensait être les chânes de l'enfer était en fait la chevelure d'une autre fée... Et ce qu'elle pensait être un rocher ou une créature était en fait la fée elle-même. Ce qui les avait faites couler était probablement Maïwen qui reçu l'onde de choc en plein visage.

Elle n'eût pas le temps d'en voir plus qu'elle retomba à l'eau, mais cette fois plus proche de la rive. Elle vit Maïwen ressortir de l'eau. Mais pas la la femme à la chevelure de l'enfer. Sachant qu'elle ne pourrait rien faire car elle ne savait nagé que dans son corps de fée, pas dans celui à taille humaine, elle préféra se rendre à la rive et attendre impatiemment le retour des deux femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith
Touriste
Touriste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 27
Localisation : Ici et là... Non, pas là XD
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ondin(e) Ondin(e)
Armes: Trident en argent
Pouvoirs: Amplification, confusion et scorpion

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Mer 31 Oct - 4:33

Une bulle, deux bulles, trois bulles... Faith était couché sous l'eau sur le sable froid et regardait les petits bulles s'envoler pour remonter à la surface pour ne plus exister. Pendant un bref moment, il pensa que les bulles auraient pu représenter la vie d'un être humain. La bulle d'air est créée, elle s'envole, elle vie son existence, puis lorsqu'elle est au sommet, elle disparait à tout jamais. N'était-ce pas ce qui se passait avec chaque être vivant ? Après un certain temps, ce petit jeu et ses réflections l'ennuya, ce qui fit qu'il se demanda quoi faire.

Se relevant tranquillement, il nagea doucement et remonta un peu vers la surface pour se laisser diriger par le sens des vagues. Il allait bien finir par échouer quelque part et à ce moment là, il pourra explorer l'endroit. Réfléchissant tout et à rien, il finit par recevoir une sorte de bourrasque. Mais la question était : Qu'est-ce que c'était ? L'Ondin avait fait fait plusieurs culbutes dans l'eau par la suite et était tout retourné. Une bande de poissons ? Non, cela n'aurait jamais pu provoquer un tel effet. Une baleine ou un autre gros animal marin ? Non, il l'aurait vu, or il n'y avait rien à l'horizon.


*C'est quoi ça ?*

Le blondinet voyait un point rouge sous l'eau. Du sang ? Non, cela s'étendrait rapidement dans l'eau et il y aurait déjà des requins qui approcheraient. Or, aucun prédateur n'était dans les parages. La curiosité étant plus forte que tout, il nagea rapidement vers le point rouge. Bien vite, il se rendit compte que ce point était en fait une jeune adulte, qui n'avait aucun vêtement sur elle. Rougissant pendant un moment, il regarda ailleurs, se disant que la femme allait bien finir par remonter à la surface par elle-même, mais il semblait que non. L'adolescent osa alors reposer son regard sur la personne sous l'eau et vit qu'elle semblait inconsciente.

Ondine ? Non, certainement pas. Il décida donc de la remonter à l'air libre avant qu'il ne soit trop tard. L'agrippant par les deux mains, il la tira du plus fort qu'il le pouvait vers la surface. Il faut dire que cela lui demanda un certain effort physique, surtout qu'il n'était pas très fort, voire plutôt faible. Finalement, il réussit à la hisser sur la plage. Haletant un moment, il essaya de respirer calmement pour retrouver un rythme respiratoire que l'on pourrait spécifier de normal. Il ne fallait tout de même pas qu'il fasse de l'hyperventilation ou quelque chose comme ça.


*Elle a du se faire frapper par cette étrange bourrasque...*

Songea-t-il, couché sur le ventre sur le sable, alors que sa queue d'Ondin se trouvait parmi les petites vagues qui s'échouaient sur la plage. Observant celle qui était inconsciente, il reprit conscience qu'elle était nue. Détournant une nouvelle fois le regard, il chercha plutôt des yeux quelque chose pour la couvrir. Ses yeux gris teintés de bleus finirent par se poser sur une personne à la chevelure pâle qui se tenait sur la plage et qui regardait l'océan. Lui faisant de grands signes des bras, il voulait attirer son attention pour qu'il l'aide. Pourquoi ne prenait-il pas sa forme humaine ? Disons qu'il ne voulait pas se retrouver nue devant deux jeunes femmes.

-Hey ! Pouvez-vous venir m'aider ?! Cette femme est inconsciente et elle se trouvait dans l'eau !

Il n'avait pas crié, mais il avait parlé assez fort pour que la blonde l'entende. Il espérait seulement qu'elle vienne au secours de celle qui était flamboyante. La nageoire battante dans l'eau, les écailles grises et bleues brillaient sous le soleil, alors que le jeune garçon désespérait et n'osait pas regarder la jeune femme qui se trouvait dans les vapes.

*J'espère qu'elle n'est pas morte*

Un peu stupide comme réflexion ? Et puis ? Il fallait bien qu'il se le demande. Après tout, lorsqu'on sauve quelqu'un de la noyade, on ne peut s'empêcher de se demander si on est arrivé à temps. Lui faire le bouche à bouche ? Faith ne savait même pas ce que cela voulait dire. Disons simplement qu'il n'avait jamais eu l'occasion de voir quelqu'un qui allait se noyer et apprendre qu'il fallait faire le bouche à bouche et des techniques de réanimations. Comment aurait-il pu savoir tout cela ? Lui qui respirait aussi bien sous l'eau qu'en dehors, il ne pouvait pas savoir ce que cela faisait de se noyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayamino.pureforum.net
Maïwen
Touriste
Touriste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 19/08/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe Elfe
Armes: Son Arc... Quoi qu'elle ne pense pas devoir s'en servir.
Pouvoirs: Comprend et parle aux animaux, Jeune Guérisseuse (Encore à perfectionner)

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Lun 5 Nov - 3:35

[HRP : J’suis infiniment désolée. Mon ordi est malade. Gros Virus =.=’ Mais la j’vien de réquisitionné un autre ordi ^^ ! Donc…]

L’eau… Source inépuisable de vie, lieu où des milliers de créatures naissaient… Mais l’eau est aussi un terrible lieu de mort. Justement, Maïwen pensa qu’elle allait finir sa vie au moment où une onde de choc la foudroya. Elle était encore agrippé à ‘’Natsu’’ lorsque l’onde la frappa directement dans le visage…

Noir… Noir… Clignement d’un œil… Puis de l’autre. Avait-elle perdu connaissance ? Certainement pas… Enfin : Peut-être.

Elle essaya de respirer, mais le fluide qu’y pénétra dans ses narines l’étouffa. De l’eau ? Elle devait absolument trouvé de l’air… Respirer ce divin nectar de vie…

Elle bougeait ses bras énergiquement. Ses jambes fouettaient l’eau comme des déchaînées. Impossible de ne pas remonté vers la surface…

Elle refit surface au moment précis où elle allait perdre une autre fois connaissance. L’eau qui se trouvait dans ses poumons fut rapidement remplacé par de l’air frai et légèrement salé. Jusqu'à ce moment, la jeune elfe n’agissait que pour sa survie… Mais maintenant qu’elle respirait, elle ne voyait que l’eau tout autour d’elle et une île plus loin. Que faisait-elle ici ?

Les souvenirs semblaient sortir de leur cachette noire. Elle voyait une fée, un canyon, un lapin, un voyage dans le ciel… Tout lui revenait en mémoire. Le crash dans la mer, les jambes et l’onde. Qui lui avait envoyer cette onde justement ? Natsu ? Pourquoi lui aurait-elle envoyer quelque chose qui aurait pu l’assommer à un tel point qu’elle aurait pu mourir noyé ?… Et où était-elle justement cette fée ? Pourquoi était-elle seule ?… Et le lapin ? Était-il mort O.o !… Elle commençait sérieusement à paniqué toute seule…

Elle n’avait jamais essayé de contacté des animaux sans les voir. Mais elle ne devait pas vraiment avoir besoin d’un contact visuel ? Juste de savoir qu’ils étaient la… Cela devrait suffire.

Elle se concentra, essayant de calmé la panique qui montait rapidement en elle. Cela marcha assez bien. Elle envoya une onde, différente de celle reçue plus tôt, et rencontra l’esprit du petit lapin un peu plus loin. Il paniquait. Il commençait même à se noyer.

Avant de se précipité vers la côte, vers la terre ferme, vers la civilisation, vers son amie peut-être, elle se devait de sauver la vie de ce petit animal. Il l’avait bien suivit depuis… longtemps. Elle ne pouvait pas le laissé mourir seul.

Elle nagea donc vers ce qu’elle croyait être l’endroit où il se trouvait. Elle envoyait régulièrement des messages de réconfort pour voir s’il ne lâcherai pas prise. Elle arriva assez vite à la retrouvé, son pelage blanc brillait sous le soleil.

S’approchant de lui, elle l’averti qu’elle était la. Elle le prit dans ses bras, et rechercha l’île qu’elle avait vue plus tôt. Elle la repéra… Mais avec sa mission de sauvetage, elle s’était éloigné de la plage, les courants marins les ayant déplacé. Elle prit son courage à deux mains. Elle devait vivre. Bon. Elle n’abandonnerai pas le petit lapin (Oui, il lui fallait en plus une raison pour vivre… enfin).

Elle nageait… Nageait… La fatigue s’emparait assez rapidement d’elle… Elle la côte s’approchait tranquillement… Trop tranquillement.

Ses forces la quittait... Mais elle nageait toujours. La rive était toute proche maintenant... Elle sentait les galets sous ses pieds...

Elle était maintenant debout sur la plage. Elle regardait tout autour d'elle, presque sur le point de tombé sur le sable fin. Elle ne voyait personne... Mais où était Natsu ?!... Elle laissa tombé le lapin... Et se laissa tombé sur la rive chauffé par le soleil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulfura
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: Révolver.
Pouvoirs: Pyromancie, onde de choc

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Jeu 8 Nov - 21:13

Sulfura était toujours nue sur la plage, inconsciente et heureusement pour elle. Si elle savait qu'un homme la reluquait de haut en bas, elle n'aurait jamais pu se remettre de la honte qu'elle aurait éprouvé.

Non là elle rêvait de sa fortune. Un homme se tenait devant son antre prêt a lui dérobé tout ce qu'elle avait ammassé en deux ans de piraterie. Tout avaity disparu, il ne lui avait rien laissé. Rien...

Il fallait absolumment qu'elle découvre qui était responsable de ce vol honteux, voler un pirate, mais c'est de la trahison, un sacrilège, passible de mort sans jugement ni défence appropriée.

Non celui qui commettait un crime aussi détestable ne méritait même pas la mort, il devait être puni le plus sévèrement possible, jusqu'a que son âme elle même se brise avec la force des souffrance infligée. C'était la seule chose qui l'attendait si Sulfura le retrouverait.

Mais au fond, ce n'était qu'un rêve, un hideux cauchemar. N'était elle pas là sur la plage a essayer de se réveiller ? Ne s'archanait elle pas a sortir des ténèbres qui l'entourait ? Comment aurait elle pu deviner ce qui se passait a des kilomètres de cette plage, dans un lieu inconnu de tous sauf d'elle même ? Comment aurait elle pu savoir qu'on la dépouillait, si c'était ce qui se passait réellement ?

Une prémonition ? Impossible, Sulfura n'avait jamais été douée en voyance et ce n'est pas maintenant que ca allait commencer... Non ce n'était qu'un rêve, mais pour se rassurer, elle se dit dans son subconscient qu'il fallait qu'elle se rende sans trainer a sa cachette, seulement pour être sure...

Sulfura reprit conscience peu a peu mais n'arrivait pas a ouvrir les yeux. Elle sombrait dans le noir le plus total, entourée de ténèbres qui la submergée comme l'eau auparavant, quand elle se noyait...

C'était quoi cette chose qui l'avait saisi par la cheville ? Et comment se faisait il qu'elle soit sur un environemment dur alors qu'il y a quelques minutes elle sombrait dans les profondeurs de l'eau inconsciente et quasimment morte ? Qui l'avait sauvé ? Ou peut être quoi ?

Il fallait maintenant qu'elle ouvre les yeux, mais pas trop vite pour laisser son sauveur s'éclipser ou du moins se cacher pour cacher elle même la honte qu'elle allait ressentir a être nue, ses larges ailes de fée maintenant entièrement déployée, révélant sa nature réelle, mais tout de même ensablées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Natsu
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 29
Localisation : Là où se sera le plus intéressant!
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: aucune
Pouvoirs: Se transformer en chien

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Jeu 8 Nov - 22:54

Natsu regardait la mer d'un air désespéré. Oui elle avait vu sa compagne de voyage sortir la tête de l'eau, mais cette dernière n'était pas encore en sécurité sur la plage. Et tant qu'elle ne le saurait pas. Elle se ferait une sang d'encre.

Elle vit pourtant venir, de très loin, la masse de cheveux rouge qu'elle avait imaginé être des algues. Un peu de soulagement forma un baume sur son coeur. Après tout, la pauvre femme avait dût se demander ce qui était tombé si violement du ciel pour lui attérir pratiquement sur la tête. Et ce n'était pas une façon de parler. Elle allait se précipiter au bord de l'eau pour parler et possiblement aider la femme du mieux de ses connaissances quand elle remarqua que cette dernière n'était pas seule. Un ondin la tirait hors de l'eau.

Une peur de jeune enfant idiote s'empara d'elle. Encore une histoire de son peuple peureux et mal informé de fées des forêt. Une histoire qui parlait de la cruauté deconnu des ondins qui ne souhaitaient que noyé les jeunes femmes et hommes du monde. C'était complètement idiot d'y penser, après tout, ce blondinet ne venait-il pas de ramener la fée à taille humaine sur la berge?

Son esprit sorti de sa torpeur aux parole de l'ondin.

-Hey ! Pouvez-vous venir m'aider ?! Cette femme est inconsciente et elle se trouvait dans l'eau !

Son corps fut alors prit d'un automatisme et elle s'approcha le plus rapidement possible des deux êtres. Don premier réflexe fut de s'assurer que la jeune femme respirait encore. Point important à la survie de chaque être vivant. Une fois vérifié, elle observa le reste du corps rapidement poir repérer une blessure quelconque, aucune. Son regard s'arrêta pourtant aux ailes de la jeune femme. Mouillées et collées de sable. Natsu eut donc un frisson à la simple pensée d'avoir des ailes emcombrées de la sorte.

- Je m'apelle Natsu! Est-ce que vous la connaissez? Est-ce que vous seriez capable de l'emmener plus loin sur la berge, je crois avoir repéré des vêtement plus loin. Probablement les sien.

Elle se contenta de demander, n'osant pas rajouter qu'elle ne pouvait plus reprendre sa grande taille. De peur de se faire demander d'essayer tout de même. Son nivau d'énergie ayant atteint un all time low, elle ne pensait même pas arrivé à concentrer l'énergie nécessaire pour même commencer à y penser sérieusement. D'accord, la petite fée blanche en faisait peut-être une montagne dans sa tête, mais il était vrai qu'elle devait se reposer. Ou tout du moins cesser de forcer comme une belle idiote.

Natsu releva soudain la tête brusquement pour fixer l'eau. Elle avait senti cet appel. Celui de Maïwen. Sans doute pour retrouver son lapin...

*OH! non! Le lapin! Pauvre lui, ils doivent avoir été séparé pendant la chute! Quelle imbécile j'ai fait!*

Elle se surpris d'ailleur à ce demander si un lapin ça savait nagé... Et si ça ne savait pas, est-ce que ça flottait? La terreur l'emplie au plus haut point. Et si elle avait tué le lapin?

Les ondes de Maïwen n'arrêtèrent pas là, lui donnant espoir qu'elle avait trouvé la petite bête. Elle arrêtèrent d'un coups sec. Ses ailes frissonnaient d'énervement, quand allaient-ils donc rejoindre la plage, parce qu'ils allaient le faire! Elle refusait d'être négative! Elle pensa un instant à demander à l'ondin d'aller les chercher, mais se dit que ça serait trop demander. Déjà qu'il avait ramené la rouquine à l'air libre. En plus, elle ne savait même pas où ils étaient. Elle se sentait incapable de retracé l'onde envoyé par l'elfe.

Elle les senti plus qu'elle les vit arrivé sur la plage. Dans son excitation, elle courru sur ses jambes de petite fée pour la première fois, et compris pourquoi elle ne le faisait jamais.
1 - C'était extrêmement lent.
2 - C'était complètement épuisant.
3 - Elle ne voyait pas où elle allait avant d'y être rendu.

Comment les êtres humains avaient-ils fait pour survivre avec un moyen de transportation si... si... si primitif! Par manque de meilleur mot!

Lorsqu'elle arriva à Maïwen, elle se jetta sur le lapin. Modul!!! Pauvre Modul!! L'elfe respirait si bruyament qu'elle ne sentait même pas le besoin de s'attarder à sa respiration. Mais le lapin blanc c'était tout autre chose. La bête était mouillé jusqu'aux os. Elle tremblait de froid et ne voulait plus bouger de la terre ferme. En un certain sens elle le comprennait bien. Elle aussi aurait eu peur d'elle-même si elle avait été laissé tomber à l'eau d'une telle hauteur.

- Toi là-bas! Tout le monde a survécu! Merci!

Elle quitta l'elfe et sa créature pour se jetter autour du cou de l'ondin. Ses petits bras de fée n'en faisait même pas le tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith
Touriste
Touriste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 27
Localisation : Ici et là... Non, pas là XD
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ondin(e) Ondin(e)
Armes: Trident en argent
Pouvoirs: Amplification, confusion et scorpion

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Sam 10 Nov - 8:05

Faith vit les ailes dans le dos de la jeune fille. Une faerie ? Il en avait déjà entendu parler, mais il n'en avait jamais vu. À vrai dire, la blonde à qui il avait adressé la parole semblait en être une aussi. Celle à la chevelure de feu était d'une taille normale, mais avait des ailes. Tandis que l'autre personne était relativement petite et ses ailes n'étaient pas voyantes, enfin, il ne les voyait pas. Bref, Natsu se présenta et l'assaillit immédiatement d'une question. Est-ce qu'il connaissance celle qui était inconsciente. Non, il ne la connaissait pas, c'était la première fois qu'il la voyait. Faisant des signes négatifs de la tête, les paroles étaient inutiles.

Une autre question se fit poser. Est-ce qu'il pouvait plus loin sur la berge. Cette jeune fille ne voyait-elle pas qu'il avait une queue de poisson à la place des jambes ? Se "transformer" pour ainsi pouvoir marcher sur le sol ? Jamais. Il avait compris ce qu'était la pudeur en côtoyant des humains et il l'était devenu peu à peu. En ayant une paire de jambes, il se retrouverait dans la même situation gênante que la flamboyante. Et ça, il ne le voulait pas. Pourquoi ne pas laisser l'adolescente là où elle était. Après tout, elle ne courait plus aucun danger.


-Je crois que cela serait mieux de ne pas la déplacer pour le moment.

Pourquoi avait-il fallu qu'il n'aille pas de vêtements avec lui ? Il aurait pu ainsi s'habiller et transporter l'inconsciente plus loin sur la plage. Mais que voulez-vous, il n'en avait pas. Entendant des bruits de nage, il tourna la tête vers l'océan et vit une elfe qui se laissait tomber sur le sable. Une boule de poils blanche se trouvait proche de cette dernière. Pendant un moment, le jeune garçon se demanda ce que cela pouvait être. Qui transportait des balles de fourrures avec lui ? Personne. Cela n'avait aucun sens de nager avec de la fourrure.

La blonde alla vers la nouvelle arrivante, puis revint vers lui. Même qu'elle le serra dans ses petits bras qui ne faisaient pas le tour de son cou. Elle était si petite qu'il avait par moment peur de la casser. Comme si elle était une fragile poupée en porcelaine. Natsu le remerciait. Pourquoi ? Il n'avait fait que sortir une personne de l'eau avant qu'elle ne meurt. Qui ne l'aurait pas fait ? Légèrement surpris de ce merci, il balbutia :


-...Hein ? Mais... heu... de rien...

Son regard se posa sur celle à la chevelure de feu, sur la petite blonde, puis sur la jeune fille aux cheveux d'ébène. Toutes trois avaient été dans l'eau et avaient, semble-t-il, rencontrés de difficultés. Mais qu'était-il arrivé ? Était-ce cette onde de choc étrange qui avait provoqué tout ce grabuge ? Cela était probable.

-Mais au fait, qu'est-ce que vous faisiez toutes dans l'eau ?

Quelle question stupide. À vrai dire, elle ne l'était pas. Seulement, il l'avait mal formulé. Le blondinet s'attendait à recevoir une réponse comme "on nageait" ou "ce n'est pas de tes affaires". Et oui, ce n'était pas toutes les personnes qu'il rencontrait qui aimaient se faire poser des questions sur les évènements qui s'étaient passés. Il espérait seulement avoir des réponses.

*Je devrais peut-être les laisser entre elles... Je ne suis pas sur qu'elle va être contente de se réveiller et de voir un garçon à côté d'elle alors qu'elle n'a aucun vêtement sur le dos*

Songea-t-il en regardant encore une fois la personne inerte. Au moins, elle respirait, sinon il aurait cru qu'elle avait quitté le monde des vivants. Regardant les deux autres personnes, il se demanda si l'elfe allait bien. Après tout, elle s'était laissé tomber sur le sable, certainement épuisée d'avoir nagée avec une boule de fourrure. Il ne pouvait tout de même pas savoir qu'elle avait sauvé un lapin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayamino.pureforum.net
Maïwen
Touriste
Touriste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 19/08/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe Elfe
Armes: Son Arc... Quoi qu'elle ne pense pas devoir s'en servir.
Pouvoirs: Comprend et parle aux animaux, Jeune Guérisseuse (Encore à perfectionner)

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Mar 13 Nov - 3:06

Sable… Chaleur… Goutte d’eau qui tombaient une a une de ses cheveux… Natsu ? Natsu ! Oui… Elle sentait la présence de la fée… Courir vers elle ? Eh Oui… Elle semblait bien courir… Drôle pour une créature qui est doté d’ailes. Mais si Natsu courrait vers elle… C’est qu’elle ne devait pas être morte ! A moins que la fée le sois aussi et qu’elles se trouvent toutes les deux au paradis ? Mais… Au paradis… On ne devait pas ressentir la fatigue non ?

* Je suis en vie ! Je suis en VIE !…*

Elle n’était pas morte ! C’est tout ce qui comptait pour elle en ce court instant. Court instant de bonheur. Jusqu'à ce que sa mémoire et son cerveau reprennent contrôle. Ou étaient-ils ? Elle n’avait jamais demander à être perdu en plein milieu d’une mer dont elle ne connaissait rien… Avec… Avec des étrangers ?

Elle venait juste d’entendre Natsu crier à quelqu’un que tout le monde étaient en vie… Qui d’autre était sur cette plage ?…

Elle se décida a ouvrir au moins une paupière. Tout ce qu’elle pu voir, c’était le sable… Une Natsu, un lapin… Et rien d’autre. Le restant restait flou. Comment ce faisait-il que son amie ai parler a quelqu’un alors que personne ne se trouvait sur cette plage a part elle, le lapin et l’elfe ? Elle devait s’être cogné la tête en plongeant… Et le choc lui donnait des hallucinations.

Mais la petite voix qui lui parlait toujours, la contredisait toujours et avait toujours raison lui disait que la petite fée ne souffrait pas d’hallucinations. Il y avait vraiment quelqu’un d’autre sur cette plage.


* Tss… Pourquoi il faut toujours que je m’en fasse pour rien ? Ce n’est qu’une personne… Gentille sûrement… Oui, oui… Gentille… Aaaahahhrhhrhrhh ! Non… Arrête. Cette personne n’est certainement pas une tueuse, ou n’importe quel autre fruit de ton imagination… Sûrement pas… *

Elle ouvrit donc l’autre paupière. Les contours flous qu’elle distinguait au loin s’évanouirent… Elle pu ainsi voir une silhouette… Deux silhouettes. L’une coucher sur le sol… Morte ? Non… Morte ? Pas Possible… Natsu venait de dire que tout le monde avait survécu… Mais qui étaient-ils ?

* La seule façons de le savoir, c’est d’aller voir… Allez… Il faut que je me lève. J’suis pas pour resté étendue ici toute ma vie à sécher non ?… Pourvu que l’autre ne sois pas blessée… Enfin : J’ai toujours mes herbes dans mon sac si ce n’est pas trop grave. Et il doit bien y avoir d’autres herbes sur cette île… *

Un à un, ses membres commencèrent à bouger… Ses pieds, ses mains. Ses bras, ses jambes. Elle fut rapidement sur pied. Sa tête tournait. Sa vision fut légèrement brouillé. Elle s’était levé un peu trop rapidement… Enfin : L’équilibre revint. Elle pu enfin voir une tache rouge autour de la tête de celle qui était coucher. En regardant un peu mieux, elle pu voir que ce qu’elle avait tout d’abord prit pour du sans, étaient en fait des cheveux d’un rouge flamboyant.

Elle regarda aussi autour d’elle, et vit le petit Madul. Oui, il était en vie ! C’est qu’il était brave ce petit lapin. Enfin : Oui il tremblait de peur et de froid, mais au moins il n’était pas mort. Maïwen se pencha et le prit dans ses bras. Le pauvre avait le pelage tout humide. Au moins la chaleur qui se dégageait d’elle allait pouvoir le réchauffé…

Finalement elle se regarda elle. Premièrement pour voir si elle avait quelques blessure… Et pour voir si sa tunique avait tenue le coup… Eh bien… Elle avait tenue… Mais beaucoup moins bien que le petit lapin blanc… La moitié de celle-ci était déchirer et ne tenait que par l’épaule. Le restant était presque en parfait état, ne serais-ce que des légères déchirure qui lui révélait le ventre sur le coté droit. En plus, le sable lui collait à la peau…


* Ouais… Bon : J’suis superbe voyons =.=’ J’crois pas que les autres sois en meilleur état que moi… Enfin… *

Et elle commença à marcher envers les autres…

Plus elle approchait, et plus la silhouette qui se tenait près ce celle au cheveux rouge lui semblait étrange…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulfura
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: Révolver.
Pouvoirs: Pyromancie, onde de choc

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Mer 21 Nov - 20:24

Sulfura était encore un peu abasourdie. Mais elle avait quands même réussi a soulever ses paupières. Elle y voyait encore trouble mais distinguait tout de même les silhouettes qui se massaient autour d'elle. Il y avait trois personnes, dont elle aurait été incapable de définir leur sexe, mais l'une était très petite. Sulfura supposa donc qu'elle devait être une de ses congénères.

Sulfura avait la particularité d'être l'une des rares fearies a ne pas changer de forme quand elle se transformait. On pouvait juste remarquer l'apparition de deux ailes aussi grandes que la taille de son corps. Mais elle-même ne changeait pas de taille. Elle redevenait inconsciemment a sa forme originelle quand elle avait peur ou se sentait en danger.

C'est pour cela qu'on pouvait apercevoir sous son dos nu deux ailes argentées, ensablées et fines. Elle sentait des regards se poser sur elle sans pour autant les voir. Puis soudain elle se rendit compte qu'elle était en vie, que le plus beau cadeau qui lui ai été offert lui avait été rendu.

Puis elle saisit la chance qu'elle avait eut de survivre a une noyade quasi sure... Sur même... Alors comment se faisait il qu'elle soit encore en vie ? Qui l'avait sortit d'une mort certaine ? Elle essaya de deviner laquelle des ombres qu'elle apercevait était sa sauveuse...

Et alors qu'elle faisait des effort pour déterminer le moindre détail, elle commenca a y voir plus clair. Elle discernait a présent assez distinctement une elfe (qu'elle avait deviné grâce a ses oreilles assez reconnaissantes, un odin dont la forme aquatique reposait sur le sable humide et la petite fearis qu'elle avait reconnu avant même d'y voir clair.

Puis, tout a coup, elle frissonna. Une faible brise lui caressa son corps nu. C'est a ce moment la qu'elle prit conscience qu'elle était entièrement déshabillée. Et pourtant elle était entourée de trois personnes. Elle ressentit alors la plus grande honte de sa vie certainement. Ses organes féminins était bien visible et sa forme de fée avait le désavantage d'être aussi grande que sa forme humaine.

D'un coup sec, elle se mit sur le ventre. Le sable et ses ailes couvraient ses ailes bien rebondies. Encore heureux ! Puis elle se rappela que ses vêtements étaient resté un peu plus loin. Elle les rechercha du regard sans les apercevoir. Puis elle demanda le plus aimablement du monde.

« Quelqu'un aurait il l'amabilité de ne pas me laisser nue sur cette plage et d'aller chercher mes habits un peu plus loin sur la berge ? Après peut être pourront nous parler des derniers évènements, quand je serais de nouveau couverte... »

Elle resta alors allongée sur le ventre, immobile...



[HRP : Vraiment désolé pour ce retard plus que prolongé : Lycée oblige...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Natsu
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 29
Localisation : Là où se sera le plus intéressant!
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: aucune
Pouvoirs: Se transformer en chien

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Mar 27 Nov - 3:20

Natsu était hyper-active comme à son habitude. Elle qui avait précédement penser devoir être retardée dans ses déplacements se trouvait correcte. L'eau et le vol planée lui avait sûrement fait le plus grand bien. Elle ne reprendrait pourtant pas sa forme humaine avant un bon moment. Elle bougea ses ailes translucide, les faisant refléter dans la lumière.

Le lapin, Madul semblait en plein forme. Bien que totalement épuisé. Il se laissait pendre dans les bras de sa maîtresse comme un animal mort. Maïwen semblait en meilleur état par contre. Elle semblait encore prête à sauver des vie. Ça lui allait bien. Trop bien même. Le rôle de guérisseur lui donnait une importance quelconque que la plupart des êtres vivants recherchent.

L'autre fée ouvre grand les yeux et les referma doucement pour les rouvrir. Son regard se fit flou quelques moment. Natsu eut peur un instant que l'autre souffre d'un traumatisme quelconque dût au manque d'oxygène car oui une fée pouvait mourrir noyée, comme tout autre être qui se nourrissait d'oxygène et autre nutriment. Elle savait qu'il était même possible de noyé un poisson aussi étrange que ça puisse paraître à première vue.

Lorsque la fée à la chevelure d'algues rouges demanda ses vêtements, la petite fée se permit de se remttre à la course vers les vêtements étendus dans lesquels elle se perdit à tenter de les amener en s'emmêlant les pieds dans les nombres mètres de tissus par-ci par là. Elle était vriament trop petite pour effectuer correctement cette tâche.


- J'arrive! j'arrive!


[École obligeant, je dois m'absenter pour 2 semaines, je remets donc les actions et paroles de mon personnage à Maïwen! Je te fais confiance là! ^^

Ps: désolée pour cette longue absence.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith
Touriste
Touriste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 27
Localisation : Ici et là... Non, pas là XD
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ondin(e) Ondin(e)
Armes: Trident en argent
Pouvoirs: Amplification, confusion et scorpion

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Mar 27 Nov - 5:05

L'ondin restait tranquille, regardant l'elfe qui se levait et qui s'approchait d'eux. Elle ne semblait pas certaine dans sa démarche. Trop d'efforts physiques, elle devait être épuisée. Mais qu'est-ce qui c'était passé ? La jeune fille à la chevelure de feu se mit brusquement sur le ventre. Bon, au moins maintenant il était certain qu'elle était vivante. Le regard du jeune garçon parcourut le corps à côté de lui et rougissant, il regarda ailleurs. Mais qu'est-ce qui lui prenait de reluquer celle qui venait de reprendre conscience ? Non non, il n'était pas pervers, lui de là. Seulement, que voulez-vous il est un être humain. Enfin... vous comprenez.

*Je devrais arrêter de la regarder -.-*


Maintenant consciente, la faerie rouge demanda à ce qu'on lui apporte ses vêtements, ce qui n'était pas du tout une mauvaise idée. La blondinette s'empressa de les lui apporter, s'empêtrant dans les vêtements qui auraient été, sans aucun doute, trop grand pour elle. Oh, Faith aurait pu l'aider, mais il se disait que ces trois compagnes n'auraient pas très bien réagit en le voyant dans le même état que l'enflammée, c'est-à-dire, complètement nu. A la la, que les autres races pouvaient être pudiques.

Lui qui était sur le ventre, fit le contraire de la personne étendue à côté de lui. Se mettant sur le dos, il mit ses deux mains derrière la tête et regarda au-dessus de lui. Soupirant faiblement, il ne pouvait s'empêcher de se poser des question plus ou moins importante. Et dire que personne ne lui avait répondu lorsqu'il avait demandé qu'est-ce qu'elles faisaient dans l'eau. Question stupide, mais il avait quand droit à une réponse, non ?


*Je devrais peut-être les laisser entre elles... Non, je ne peux pas, je veux savoir ce que c'était que ce choc... Mais à quoi ça m'avancerait ? À rien. Le pire c'est que je le sais...*

Le blond regardait toujours au-dessus de lui, jetant parfois quelques regards aux autres. Se rendant compte qu'il valait mieux qu'il soit dans l'eau, il s'y rendit. Avez-vous déjà vu un poisson sur le sable, sans source d'eau ? Non ? Et bien, vous ne voulez pas voir un tel spectacle. C'est pour cette raison que l'ondin, sortant de ses pensées, disparut un bref moment sous l'eau. Refaisant surface, il resta là où il était. Si les trois filles avaient besoin de lui, il serait là, mais il savait qu'il devait rester là avant de ressembler à poisson mort. Enfin, avant que sa queue d'ondin ne ressemble à celle d'un poisson mort.

*Je suis trop distrait... Si je continue comme ça, je serai un poisson mort... À vraiment, qu'elle belle métaphore -.-*


Se laissant flotter sur le dos, il attendit patiemment, sans regarder, que la rougeoyante fut habillée. Après quelques minutes ainsi, il se "redressa" si l'on pourrait dire et regarda sur la plage. Les trois jeunes filles étaient encore au même endroit. S'approchant un peu de la berge, il prit la parole, ne pouvant s'empêcher de vouloir savoir ce qui c'était passé.

-Est-ce qu'on pourrait maintenant savoir ce qui c'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayamino.pureforum.net
Maïwen
Touriste
Touriste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 25
Date d'inscription : 19/08/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe Elfe
Armes: Son Arc... Quoi qu'elle ne pense pas devoir s'en servir.
Pouvoirs: Comprend et parle aux animaux, Jeune Guérisseuse (Encore à perfectionner)

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Mer 5 Déc - 4:04

La jeune elfe, toujours aussi épuisée, était maintenant rendue à la hauteur des inconnus. Assez près pour pouvoir les détailler.

Celle qui arborait une chevelure de feu, presque aveuglante, était en fait une fée. Ses grandes ailes recouvertes de sable étaient là pour le prouver. Elle semblait assez perdue, mais pas assez pour ne pas s’apercevoir qu’elle était complètement nue. Elle ne tarda pas à demander poliment mais autoritairement à quelqu’un du groupe d’aller lui chercher quelque chose pour lui couvrir le dos.

Et c’est Natsu qui se porta garante. La petite fée empressée se précipita vers un amas de tissu que Maïwen n’avait pas vu, mais qui devait être les vêtements de l’autre fée. Trop petite pour porter les vêtements sans risquée de s’empêtré dans ceux-ci, la petite fée fit des pieds et des mains pour être enfin capable de les déposés sur le corps de sa congénère…

Cet épisode passé, l’elfe pu continuer son examen des inconnus… Elle posa les yeux sur l’autre… Et que ne fut pas sa surprise ! Elle n’avais jamais vue quelqu’un avec une queue ! Ses yeux devait en témoigné… tout comme sa bouche qui devait malheureusement être grande ouverte.


* Une queue ?… Des ailes oui, mais une queue ?… Oui, bon je ne suis jamais vraiment sortit de chez moi… Je devrai pourtant m’attendre a rencontré des gens différent. La prochaine fois, ça pourrais être des pattes. Ou une corne dans le plein milieu du front… *

Son étonnement passer, elle se rendit compte que l’expression qu’elle affichait devait être complètement hilarante… ou blessante, tout dépendant du point de vue. Elle se reprit bien assez vite…

Lorsque le garçon… Garçon ? Fille… ? Elle n’aurait pas pu le dire. Reprenons : Lorsque l’autre bougea pour se rendre dans l’eau, elle crut qu’elle l’avait blessé, qu’il s’en allait sans qu’elle ai eu le temps de s’expliquer ou tout simplement de savoir ce qu’il était… Mais non. Il resta la. Les regardant… Jusqu'à la question que tout le monde se posait, sans la formuler ouvertement.

Mais oui : Que c’était-il passé exactement ? Maïwen avait bien reçue un coup. Violant même… Mais elle ne savait pas d’où il provenait… Troquant sa gène pour sa curiosité, elle se mit a parler.


- En fait, je n’en ai aucune idée… On survolait l’eau et Natsu à manqué de force… Donc elle nous à lacher, moi et Madul le lapin. Nous sommes tombé. Lorsque je suis remonté, j’ai vue des jambes. J’ai crue que c’était celle de Natsu donc je les ai prise, juste pour lui faire peur… Mais… En fait… Je ne suis pas certaine que c’était les siennes maintenant…



[HRP: Désoler pour la longueur, pas d'inspiration cette semaine, mais fallait posté donc! Eh ouais... C'est moi qui remplace Natsu pour j'sais pas combien de temps. Donc : Si le personnage ne lui ressemble pas trop, ce n'est pas parce qu'elle soufre de dédoublement de personalité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulfura
Randonneur
Randonneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 26
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Race: Faeries Faeries
Armes: Révolver.
Pouvoirs: Pyromancie, onde de choc

MessageSujet: Re: La cachette secrète...   Sam 15 Déc - 21:02

Sulfura attendit qu'on lui apporte ses vêtements, et c'est la toute prtite fearies qui s'en porta garante, non sans grandes difficultées. Avant que la fée revienne, elle vit l'ondin (qui lui rappelait fortement son ami) et elle éprouva une once de nostalgie quand il repartit vers l'eau... Reviendrai t'il ? La jeune flamboyante l'espérait fortement afin de lui demander s'il avait déjà entendu parle de son ami... On dit que c'est quadn les gens disparaissent qu'on se rends compte a quel point ils nous sont chers... Sulfura l'avait appris a ses dépends même si elle n'avait pas connu lomgtemps Beroe, cet ondin lui manquait.

La petite fée était revenue et Sulfura profita de l'absence de l'ondi pour s'habiller, avec le peu de vêtement qu'elle portait. Elle dut se débattre avec sa petite culotte qui ne voulait pas s'enfiler sur le corp de la féaries humide et ensablé. Le sable s'était glissé dans tout les recoins de son corps, et elle n'arrivait pas a l'enlever d'un simple geste de la main. Enfin elle verrait bien quand elle prendra sa douche...

L'ondin était revenue entre temps et elle n'éprouva soudain aucune honte a s'être retrouvée nue devant 3 inconnus, comme si elle avait perdu la mémoire d'un seul clignement de paupières. Ce n'était bien sur pas le cas, seulement le passé était le passé, et rien ne servait de se retourner face aux moments désagréables déjà vécus. L'ondin posa la question que tout le monde semblait redouter. Que s'était il donc passé ? Sulfura ne pensait pas que son histoire était liée a celle des 3 autres créatures... Mais sait on jamais, le discours de l'elfe allait peut être l'éclairer...


« -En fait, je n’en ai aucune idée… On survolait l’eau et Natsu à manqué de force… Donc elle nous à lacher, moi et Madul le lapin. Nous sommes tombé. Lorsque je suis remonté, j’ai vue des jambes. J’ai crue que c’était celle de Natsu donc je les ai prise, juste pour lui faire peur… Mais… En fait… Je ne suis pas certaine que c’était les siennes maintenant… »

Sulfura comprit pas mal de chose en quelques secondes... Tout d'abord la créature qui l'avait tiré vers le bas était l'elfe qui remontait a la surfase et qui voulait faire peur a qui , Natsu ? Ca devait être la fée... Mais quel était cette poussée d'énergie qu'elle avait ressentit émaner de son corps ? Elle n'avait jamais connu cela avant... Sulfura commencait réellement a comprendre... Elle essaya de réediter l'exploit qu'elle avait réalisé dans l'eau. Sans succès... Elle se concentra de toute ses forces a tel point que les étrangers devaient se demander pourquoi elle avait plissé les yeux et s'était recroquevillée.

Puis quand elle allait renoncer, un onde de choc d'un puissance très faible s'échappa du corps de Sulfura. Cette poussée d'énergie avait souflé dans les cheveux des inconnus et avait eut pour conséquence d'ébouriffer la chevelure flamboyante de la pirate et de faire apparaître des déchirures sous ses sous-vêtements... Elle allait tout de même pas se retrouver une nouvelle fois nue ! Non finalement le peu d'habits qu'elle portait avaient survécu mais s'était fendu sur les côtés... Elle devait peut être des explications aux nouveaux venus...

« Je crois que la deuxième détonation est peut être du a cause de moi.... Désolé a tous les bléssés... »

Dit elle rouge de confusion. Elle glissa les bijoux et la monnaie qu'elle avait volé sur le bateau discretement dans la poche intérieure de son veston en cuir rose. Il fallait maintenant qu'elle rejoingne sa cachette songea t'elle pleine d'inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cachette secrète...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cachette secrète...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La recette secrète..
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» À l'école quand j'étais petit. Les grands se cachaient sous leur lit. Pour fumer en cachette une cigarette [28.12 à 14h30]
» La cachette idéale
» [10127812] Carte de la Cachette => Ramasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-=|[ Never ~ Land ]|=- :: Archives :: Panthéon des Héros :: Domaine des Pirates :: L'isla del Miedo-
Sauter vers: