AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 It's good to be back, old friend...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Näte River
~|Exterminateur|~
~|de Claviers|~

~|Exterminateur|~~|de Claviers|~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1618
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Sabre
Pouvoirs: Invisibilité

MessageSujet: It's good to be back, old friend...   Mer 24 Fév - 23:24

[HJ : Bon, j'en referais pas des comme ça, alors profitez-en ! RP privé, by the way ]

-Et voilà M'sieur, z'êtes arrivé à bon port ! Ca vous y fera 20 pièces d'or !
-Merci. Voilà pour vous.


Une bourse remplie d'or changea de main. Le cliquetis des pièces résonnait, le fracas des vagues se faisait entendre. Une barque s'éloigna de la rive après qu'un individu s'en fut échappé. La barque rejoignit le bateau et, en moins d'une minute, fut remontée sur le pont. L'ancre se leva, et l'embarcation ne devint plus qu'une ombre sur l'horizon.
Un homme se tenait là, jeune, de taille moyenne, emmitouflé dans un manteau sombre, le visage dissimulé sous un chapeau.

Nuit noire, ténèbres glaçante seulement perturbée par le bruit émanant d'une Auberge, non loin du rivage. L'homme s'éloigna de la rive en direction de cette masure d'où s'échappait une épaisse fumée. Mais à peine était-il arrivé sur le seuil de la porte qu'il disparut, ne laissant derrière lui que des traces de pas dans le sable. Un soulard quelconque se mit alors à hurler de panique, criant aux sorcières, jurant de les brûler vive.

-Je suis de retour, vieille amie.

Näte River ouvrit la porte d'entrée de l'Auberge qui surplombait la baie du butin. Plusieurs regards se portèrent vers lui, intrigués d'abord, puis étonnés. Car il n'y avait rien à voir. Absolument rien, le vide total. La porte se refermât aussi étrangement qu'elle s'était ouverte. L'aubergiste rassura sa clientèle en expliquant que les courants étaient monnaie courante dans cette baraque. Näte esquissa un sourire. Un courant d'air, c'était exactement ce qu'il étaitt. Une ombre, une idée, une pensée éphémère.

Le jeune homme commenca à scruter la populace présente ici ce soir. Des pirates, pour la plupart. Caches-oeils, longue-vues, jambes de bois, perroquets, bouteilles de rhum... Rien d'anormal... Pour l'instant. Le jeune homme décida alors de faire un tour de l'enseigne. Il évita facilement les clients trop alcoolisés pour remarquer sa présence et se faufila dans chaque recoin. Son ouïe tentait de capter chaque conversation, chaque bribe, chaque mot prononcé dans ce bar miteux. Car c'était des informations dont il avait besoin. Une information, à vrai dire.

Rien, pas un mot. Ce n'était pas étonnant. Pourquoi n'était-il pas surpris ? Car il savait après quoi il courait. Une ombre, une idée, une pensée éphémère. Il courait après son double, son alter-ego, son rival, son ombre... Personne ne l'aurait vu, personne ne saurait où il se trouvait. Alors pourquoi rester ici ? Parce-qu'il fallait commencer quelque-part. Peut-être qu'en posant les bonnes questions, il obtiendrait les bonnes réponses. On ne peut évidemment pas parler à des gens qui sont incapables de vous voir. Après un soupir, Näte apparu au milieu de l'auberge. La prudence aurait exigé qu'il sorte et re-rentre, mais il n'y avait aucun risque, au milieu de ces ivrognes.

Un vieux pirate remarqua la présence du jeune homme et tenta de lui racheter son sabre à bon prix. Un autre essaya de lui vendre des bâtons de la mort. Mais Näte ne comptait pas revendre son sabre, et n'avait pas l'intention de se droguer. Il chercha rapidement parmi les hommes présents celui qui pourrait être en mesure d'avoir les informations que Näte cherche. Un type d'environ une cinquantaine d'années ne cessait de le fixer des yeux. Le jeune homme tenta sa chance et s'approcha. Chemise blanche, pantalon noir, dague longue, énorme chevalière en or, cet homme-là avait tout d'un pirate. Du moins en surface. Alors que Näte arrivait près du pirate, celui-ci l'attrapa pas le col à l'aide d'un crochet que le jeune homme n'avait pas vu.

-Je sais ce que tu cherches petit, et c'est pas ici que tu vas le trouver... HAHA !

Le pirate relâcha Näte et partit en fou rire. L'espace d'un instant, le vampire avait douté. Cet abruti ne pouvait évidemment rien savoir. C'était stupide d'avoir songé à cette éventualité. Näte reprit son calme et regarda le pirate finir sa crise nerveuse. Il aurait bien voulu empoigner ce type-là et lui montrer qui était le plus effrayant, mais il était au dessus de ça, et n'avait de toute manière pas envie d'attirer l'attention. Il se contenta d'attendre avant de poser des questions.

-Avez-vous remarqué des changements dans le coin ces derniers jours ? Avez vous croisé un individu qui ressemblerait à ça ? Avez vous entendu parler de meurtres ? Avez-vous...

Rien. Absolument rien. Une ombre.

-C'était inutile. Je dois partir.

Näte gagna la sortie. Une heure de perdue. Le temps était compté. Il fallait faire vite. Mais où chercher ? C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin de la taille d'un dragon. Näte ne s'étonnait plus qu'on lui ai confié cette mission. C'était un test, une façon de prouver sa valeur. Et il comptait la réussir.

Le jeune homme sortir de l'auberge, toujours visible, et s'éloigna dans le sable. Alors qu'il remettait son chapeau sur la tête, il sentit quelque-chose d'étrange. Il ne comprit pas ce qu'il se passait. C'était comme s'il sentait la présence d'un des siens, non loin. Non, c'était plus que ça. Il connaissait cette odeur. Il avait déjà ressenti cette présence auparavant. Il était suivi. Et pas par n'importe qui. Sans se retourner, il dit à voix haute :

-Je suis de retour, vieille amie.


Dernière édition par Näte River le Sam 27 Fév - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nervan Von Treck
~|VamPirate|~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 742
Age : 28
Localisation : Tu ne me vois pas? Et c'est moi que tu traites d'aveugle...
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Un poignard et un Sabre.
Pouvoirs: Pyromancie, Télépathie, Soin.

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Jeu 25 Fév - 2:08

[HRP:Tu te la pètes un petit peu trop avec tes titres en anglais et ton auto congratulations...]

Le bateau arrivait lentement vers la berge. A son bord, une équipe bien fatiguée, qui revenait d’une croisière peu reposante. Ils étaient quatre membres d’équipage, plus le commandant de bord. Une équipe qui avait l’habitude de travailler ensemble, qui connaissait les habitudes de chacun, sans pour autant être proche. C’était particulièrement le cas pour Nervan.

Elle avait beaucoup évolué ces deux dernières années. Bien que beaucoup soit surement exagéré. A la mort de son faucon, elle s’était remise à errer, ayant d’énormes difficultés à évoluer dans les milieux sauvages qu’elle avait l’habitude de côtoyer. Peu à peu, et presque sans s’en rendre compte, elle s’était rapprochée du monde des vivants. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas été réellement aveugle, et maintenant qu’elle n’avait plus l’aide du faucon, les espaces dégagés et bien définis des villes lui permettaient d’évoluer plus facilement que les forêts. Elle était donc revenue au bercail des pirates. Pragmatique, elle accepta le changement sans réellement en souffrir, bien qu’elle ait du mal à se faire au contact humain. Les gens avaient rapidement comprit qu’il n’était pas très utile de lui parler, même si elle en intriguait plus d’un. Ils avaient donc fini par l’accepter même si elle continuait de faire peur. D’un autre coté, elle ne cherchait pas à s’intégrer au village, s’était mieux comme ça.

En parallèle, elle avait sut montrer son efficacité et avait fait ses preuves lors de ses rares excursions avec les pirates. Ils demandaient donc de plus en plus souvent son aide quand ils partaient en expédition, principalement pour les abordages qui s’annonçaient risqués. Les traits fins de Nervan, son attitude étrange et son coté bestial faisaient toujours bonne impression lors qu’il fallait employer la manière forte. Elle était devenue une sorte de joker, la carte qu’on abattait en cas de besoin.

Ce rôle lui convenait plutôt bien, elle ne devait rien à personne et pouvait laisser libre cour à sa sauvagerie quand elle en ressentait le besoin. Elle pouvait ainsi combler sa soif de sang et être tranquille le reste du temps.

Elle avait même finit par habiter une petite maison à l’écart du village. Elle ne recevait jamais, et à vrai dire personne n’aurait eu l’idée de s’aventurer jusque là. Beaucoup de rumeurs circulaient sur elle, d’autant qu’elle arrivait à impressionner bon nombres de pirates, ce qui n’est pas classique. D’autre part, laisser une femme monter sur un bateau n’était pas vraiment classique non plus. Ce que l’on disait sur elle ne la préoccupait pas, au contraire. Peu à peu, elle sentait qu’on ne parlait pas d’elle forcément en mal et que, quelque part, peut être que l’on commençait à l’apprécier, ou tout du moins à l’accepter. Cela n’était pas sans raviver quelques blessures mais elle ne luttait pas contre cette impression. On ne lui demandait rien, elle pouvait disparaitre du jour au lendemain, on ne pouvait donc pas parler d’attachement, elle n’était donc pas en danger.

Ce jour là était un jour à peu près comme les autres, elle revenait d’une excursion de quelques jours au terme de laquelle les pirates revenaient avec un bon petit butin. Ils avaient cette fois pillé des marchands de tissus et avaient les cales chargées d’étoffes plus belles les unes que les autres. Les marins étaient fous de joie de retrouver foyer et famille, Nervan voyait plutôt le déchargement comme une tâche bien moins drôle que l’abordage. C’est donc soulagée qu’elle prit sa commission et remonta la côte jusqu’au plateau.

Alors qu’elle prenait la route menant à sa petite maison, elle eut comme un tic. Quelque chose d’anormal se produisait. Elle s’arrêta donc un instant, afin d’étudier l’origine du malaise. Elle finit par identifier une présence qui lui disait vaguement quelque chose. Il n’était pas habitué du village, elle en était sure. Elle mit un moment à reconnaitre qui était cette personne tant elle remarquait de changements dans sa mentalité. Comme par réflexe, elle s’était immiscée dans l’esprit du garçon et en avait exploré les recoins afin de se s’assurer qu’il était bien celui qu’elle attendait depuis si longtemps. Il avait changé, incroyablement, il avait grandit, au point qu’elle doutait encore que ce soit lui. C’est uniquement quand il se mit à parler qu’elle eut la confirmation de l’identité de l’inconnu. Un fin sourire s’étendit sur ses lèvres, le signe d’un soulagement.

Elle se tourna vers l’origine de la voix et entama, calmement :
« Tu te trompes encore petit…je ne te suis pas, elle marqua un pause savourant ce qui suivait, par contre il est surement vrai que je t’attendais… »

Fait étrange, elle souriait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eharawen.skyblog.com
Näte River
~|Exterminateur|~
~|de Claviers|~

~|Exterminateur|~~|de Claviers|~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1618
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Sabre
Pouvoirs: Invisibilité

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Sam 27 Fév - 15:48

Näte sourit. Lui ne s'attendait pas à cette rencontre. Bien qu'il avait osé l'espérer. Il pensait qu'après tout ce temps, les chances que Nervan soit encore sur l'île étaient quasi-nulles. Apparemment, il se trompait. Näte se remémorait leur dernière rencontre. Ça avait été plutôt violent. Le garçon avait perdu tout contrôle, toute emprise sur son côté vampirique, et avait attaqué son amie. Cette dernière l'avait ardemment repoussé, ne craignant pas un être aussi jeune et faible. Il s'était alors enfui, ne s'arrêtant de courir que lorsqu'il fut épuisé. A son réveil, Näte comprit qu'il ne subirait plus ce genre de crises, car le vampire qui sommeillait en lui avait tout bonnement « fusionné » avec le petit garçon. Il n'était plus qu'une seule et même personne.

La transformation l'avait également changé physiquement. Il avait gagné en taille, force, vélocité. Ses crocs ne disparaitraient plus jamais. Son appétit non plus. De plus, les deux années qu'il avait passé hors de Neverland l'avait changé à jamais. Cicatrices sur son visage, entailles parsemées sur sa peau, le jeune homme ne ressemblait en rien au garçon qu'il était. Nervan, au contraire, n'avait pas changé, au grand étonnement de Näte. Elle était toujours maigre, bien que musclée. Ses vêtements semblaient moins rapiécés qu'auparavant, même si les souvenirs de Näte étaient flous. Elle portait toujours un bandeau sur les yeux. Quelque-chose intrigua Näte.

Le faucon qui l'accompagnait d'ordinaire n'était plus là. Le garçon estima qu'il avait du mourir, la probabilité qu'il se fut enfui étant très faible. Elle était plus seule que jamais. Quoique, elle venait de retrouver Näte. Mais Näte ne pouvait se permettre de se détourner de sa mission. Pourtant, une vague de bonheur l'avait submergé, et il ne pouvait s'empêcher de vouloir passer le plus clair de son temps aux côtés de sa vieille amie. Mais il était ici pour une raison, elle celle-ci dépassait de loin les envies d'un jeune garçon. Se pouvait-il que Nervan puisse l'aider, de quelque façon que ce soit ? Dans ce cas, il pourrait la garder à ses côtés tout en poursuivant son but.

Mais il était risqué de révéler la vérité. Il ne savait pas ce qui était arrivé à Nervan depuis deux ans. Il ne savait pas si il pouvait lui accorder son entière confiance. Il fallait donc trouver un moyen de demander de l'aide, sans pour autant expliquer quelle était sa mission. Näte réfléchit à toute allure. Si il donnait une raison trop évidente, ou trop tirée par les cheveux, Nervan se douterait de quelque-chose. Non, il fallait trouver quelque-chose de bien plus recherché, bien plus proche de la vérité.

Trouvé.

- J'avais osé le penser sans jamais pouvoir le formuler tout haut : Je suis heureux de te revoir. Comme tu dois t'en douter, je suis là pour une raison. Après notre lutte, je me suis enfui et j'ai trouvé refuge auprès d'un vampire, qui m'a pris sous son aile. Ensemble, nous avons quitté Neverland, accompagné d'un étrange individu nommé Mehyo. Ce dernier a trahi mon maitre et a tenté de le tuer, sans succès. Il lui a également dérobé un bien précieux. Je suis là pour traquer cet homme, et récupérer ce bien. Peut-être peux-tu m'accompagner dans ma quête ? 


Bien joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nervan Von Treck
~|VamPirate|~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 742
Age : 28
Localisation : Tu ne me vois pas? Et c'est moi que tu traites d'aveugle...
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Un poignard et un Sabre.
Pouvoirs: Pyromancie, Télépathie, Soin.

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Lun 1 Mar - 13:39

Näte mit un moment à répondre mais Nervan ne s’en préoccupa pas, trop habituée au silence. Au contraire, elle délectait ces quelques minutes qui lui permettaient de savourer le retour de son ami. Il n’y avait rien à dire, il était là, c’était le moment qu’elle espérait depuis deux longues années. Au fur et à mesure que les secondes s’égrainaient, son sourire disparaissait. Elle intégrait la nouvelle, réalisant combien elle avait du mal à croire à se retour, elle reprenait son habituel visage impassible. Elle en profitait aussi pour assimiler les changements qu’elle percevait chez le garçon.
Lorsqu’il reprit la parole, elle se concentra sur ce qu’il avait à dire, curieuse de voir tout ce qu’il avait à lui raconter après deux ans d’absence. Pourtant ses attentes furent bien vite déçues. S’il se montra heureux de la revoir, il ne chercha absolument pas à savoir ce qu’elle avait vécu durant tout ce temps. Il ne s’étonna pas de le rencontrer dans un village, là ou vivaient de nombreux hommes, alors que la dernière fois qu’il l’avait vue c’était au plein de cœur d’une forêt vierge. Il se rappelait qu’elle ne supportait pas la compagnie humaine, elle en était sure… Pourquoi ne disait-il rien ? Pourquoi ne voulait pas savoir ce qui était arrivé au faucon. Certes il était assez simple de deviner ce qui s’était passé, mais pourquoi n’en parlait-il pas ? Pourquoi ne pas prendre de nouvelles, essayer de comprendre ? Pourquoi ne pas avoir une simple discussion comme des amis ? Pour sa part, elle avait des questions à poser…Vivait-il enfin bien sa condition ? Qu’avait-il donc vécu pour revenir si fort…Pour revenir tout court… N’avait-il pas envie de prendre le temps de se reconnaitre ? Visiblement il avait plus urgent à traiter, et elle devrait faire sans explication du passé. Rien ne trahit sa déception, bien qu’elle soit plus forte qu’elle ne l’aurait cru.
Elle fut très attentive à son discours et analysa ce qu’il avait à lui dire. Ne sachant rien de ce qu’il avait vécu, elle était obligée de croire l’histoire qu’il lui donnait. Mais comment savoir s’il lui disait la vérité ? Elle aurait peut être pu le savoir en sondant son esprit, mai ça n’était même pas sur. Peut-être redoutait-elle aussi ce qu’elle pourrait découvrir. Il fallait aussi considérer qu’elle n’avait pas utilisé son don de télépathie depuis longtemps, n’en ayant pas besoin. L’avoir déjà utilisé pour voir les changements dans l’esprit du garçon l’avait fatiguée, puis surtout elle avait eu du mal à discerner ses propres pensées de celles du garçon. Elle ne voulait donc pas renouveler l’expérience. Elle devait lui faire confiance avait-il une raison de lui mentir ? De toute façon, elle pouvait toujours aviser, et puis ça n’était pas comme si elle avait quelque chose à perdre…


« Visiblement ces deux ans t’ont beaucoup appris, et je pense que tu dois beaucoup à cet homme. Je comprends alors que tu veuilles aider cet homme…De là à en traquer un autre, peut-être que cela en vaut la peine. Si tu m’en dis plus, peut-être que je verrais alors ce que je peux faire pour toi. C’est en tout cas avec plaisir que je t’aiderai, j’espère que tu le sais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eharawen.skyblog.com
Näte River
~|Exterminateur|~
~|de Claviers|~

~|Exterminateur|~~|de Claviers|~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1618
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Sabre
Pouvoirs: Invisibilité

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Sam 6 Mar - 20:12

Nervan avait sourit, brièvement, mais assez pour réchauffer le coeur de Näte. Celui-ci s'était montré très sec, direct, il était allé droit au but. Il n'avait pas le temps de s'étendre sur des sujets qu'il jugeait inutiles à sa mission. En outre, ils auraient sans doute le temps de bavarder au cours de son périple à venir. Mais il n'était pas l'heure des bavardages. Il fallait faire vite, très vite. Une véritable course contre la montre. Nervan voulait en savoir plus. Rien d'étonnant, à première vue. Elle devait déjà avoir des doutes. Il fallait trouver quelque-chose de solide, cohérent et pertinent, et pas trop tiré par les cheveux. Quel pouvait bien être cet objet imaginaire auquel Sairyu tenait tant ? Son dragon ? Non, Ildreg ne se serait pas laissé kidnappé par Mehyo. C'était très peu probable, il se serait sans doute battu à mort plutôt que de se laisser faire. Les biens que possédait le maître du jeune homme étaient peu nombreux. Ah, il y avait bien...

« Un sabre, voilà ce que je cherche. Pourquoi tout ce raffut pour un sabre ? Eh bien, premièrement, c'est une arme qui se transmet de génération en génération dans la famille de mon maître. Ce dernier est issu d'une très vieille et très puissante famille de vampires. Il tient plus à cette épée qu'à la prunelle de ses yeux. Deuxièmement, cette mission est en quelque sorte la consécration de mon apprentissage, celle qui permettra de prouver ma valeur, afin que je sois accepté au sein du... Clan. »


Hum, il en avait dit trop. La première partie était inventée de toute pièce. Même s'il était vrai que Sairyu ne se séparait jamais de son sabre, il n'en restait pas moins qu'une arme, un objet, un moyen. Et elle n'avait jamais été transmise. Enfin, pas à ce que Näte savait. Mais c'était peu probable. Le maître n'avait jamais parlé d'une quelconque famille, il était même possible qu'il ne fut pas né vampire. Mais quelque-chose en lui le portait à le croire. La deuxième partie du discours, par contre, était vrai. Si Näte avait la possibilité de prouver sa valeur, c'était bien grâce à cette mission. Quand à son admission au « clan », elle était déjà quasi existante, mais retrouver Mehyo serait la consécration, la preuve irréfutable que le jeune homme était doué, et était apte à... Était apte.

« Voilà un dessin de notre individu. Je n'ai rien pu tiré des ivrognes attablés à la Taverne. Il était fort peu probable que Mehyo, puisque c'est son nom, ait laissé une quelconque trace de son passage. Mais je sais qu'il est ici. Et je pense savoir où, même si je peux me tromper. Le fait est que je n'ai aucune autre piste, nous allons donc devoir prendre la route immédiatement en direction des montagnes flottantes. »

Le voyage allait sans doute être périlleux. Ces montagnes n'étaient accessibles que par la voix des airs. Il faudrait sans doute avoir recours à l'aide d'un dragonnier pour grimper en haut de la montagne sur laquelle tronait le manoir du vieil homme qui avait accueilli Sairyu, Mehyo et Näte, jadis. C'était dans ce manoir que tout avait commencé, et que tout finira. Avec un peu de chance. C'était en outre l'ancienne demeure du vampire Mehyo, ce que Näte ne tarda pas à expliquer à Nervan, après qu'ils se furent mis en route.

« Ton aide sera précieuse. Je ne suis pas certain de pouvoir le vaincre seul. Dis-moi, vieille amie, que t'es-t-il arrivé depuis deux ans ? »


L'heure de la discussion avait sonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nervan Von Treck
~|VamPirate|~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 742
Age : 28
Localisation : Tu ne me vois pas? Et c'est moi que tu traites d'aveugle...
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Un poignard et un Sabre.
Pouvoirs: Pyromancie, Télépathie, Soin.

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Mer 10 Mar - 20:08

[ HRP: Loin de moi l'idée de vouloir critiquer ton post mais en relisant je me suis posé une question: vois-tu vraiment une utilité à changer de lieu? J'suis pas contre hein, mais je vois pas trop ce que ça peut apporter au rp, et en plus les dragonniers n'existent plus! (puis y'a deux trois autres incohérences, mais ça m'amuse]


Tout au long du discours, le visage de la jeune femme resta impassible, visiblement attentive. Il planifiait un plan sans même demander en quoi elle pouvait l'aider ni même la remercier...Vraiment pressé le petit.

Elle ne le coupa pourtant pas, ne posa pas de question mais les gardait plutôt dans un coin de son esprit pour les ressortir au moment propice. Elle ne fut même pas surprise quand le garçon lui parla de l'appartenance à un Clan. Elle n'aurait su expliquer pourquoi mais elle devait admettre qu'il était dans la nature des vampires de se grouper de cette façon. ils formaient des Clans, des Ligues ou des troupeaux comme elle les appelait intérieurement, peut-être une façon de s'organiser, de ne pas souffrir de la différence ou encore de la cultiver. Méthode un peu stupide selon elle qui consistait a se montrer bien à part, afin que l'on remarque que oui, le vampire est mystérieux et effrayant. Personnellement, ça n'était pas son point de vue, mais elle savait que beaucoup le vivaient ainsi. Les vampires profitaient aussi de ses Clans pour faire ressortir leur sentiment de supériorité. C'était une façon d'impressionner les vampires solitaires et de leur donner envie d'intégrer le groupe. Bien sûr, seuls les meilleurs réussissaient et venaient former la force vive de ce groupe hautain et méprisant. La masse couvrait ainsi les pires crimes et empêchait chacun de prendre ses responsabilités. Un mode de vie courant donc chez ses individus...Un mode de vie qui avait du convaincre Näte ou dans lequel il avait été entrainé. Ce qui est sur c'est que le petit garçon qu'elle avait d'abord connu n'aurait pas fait ce genre de choix...Il avait peut-être bien plus changé que ce qu'elle pouvait imaginer. Peut-être que cela la décevait aussi..mais après tout, c'était elle qui l'avait chassé, elle ne pouvait regretter ce qu'elle avait causé. Si elle s'était elle même occupée de l'apprentissage de l'enfant, elle n'aurait pas eu à entendre ça. un éclat de rire explosa dans son esprit. Elle? S'occuper d'un enfant? Il fallait vraiment que cette rencontre l'ait émue!

Un second éclat de rire éclata peu après, mais celui-ci était fait à haute voix.

"Sérieusement , à quoi penses-tu que peut me servir un portrait? Aurais-tu oublié que je ne serai plus capable de voir forme humaine? Pour ne pas dire forme tout court... Peut-être as-tu plus urgent à penser, peut-être que la chasse de cette homme est plus importante que nos retrouvailles, je ne le discute pas, mais n'oublies pas à qui tu parles!"

Étrange, ce rire qui cessait brusquement et qui ne laissait transparaitre aucune trace de joie. Même le visage ne gardait aucune trace de ce rire. Étrange, oui, mais c'était bien le sien. A l'image du rire, la phrase dire ne laissait transparaître aucune émotion et Nervan n'avait rien d'agressif ou de contestataire en disant cela. Elle ne faisait que constater.

"Enfin, pour ce qui est de ton homme, il n'est pas étonnant qu'on en ait pas entendu parler ici. Tu sais bien que les pirates ne font pas dans le transport touristiques, ils ne ramènent que quelques hommes à terre, la plupart déjà sans vie, les autres n'en ayant plus pour longtemps. Il y a des mois qu'on a pas vu quelqu'un comme toi venir de son plein grès. J'imagine bien que tu n'es pas venu avec des pirates...Ceci dit, justement, si il était passé par là, on s'en serait souvenu...Je suis au regret de t'annoncer que ton homme n'est pas arrivé par ici. Mais tu sais qu'il y a plusieurs ports, sur plusieurs îles...Peut-être est-il où tu penses."

Faisant semblant de réfléchir, elle se concentrait sur la façon d'annoncer la suite. Non mais vraiment, il pensait vraiment qu'elle allait le croire? Elle avait presque envie de l'attaquer pour cause d'insulte à l'intelligence. Aveugle oui, idiote, non. Cependant il avait surement ses raisons, c'est pourquoi elle faisait mine de rien et qu'elle acceptait le mensonge. il avait intérêt à être sincères dans ses intentions parce qu'elle ne lui pardonnerait pas d'avoir fait semblant pour rien. Qu'on arrive à voler l'arme la plus précieuse d'un vampire...et puis quoi encore? Le vampire se serait forcément rendu compte de la tentative de vol et ne l'aurait jamais permise. On ne vole pas à un vampire son bien le plus cher, même quand on est le plus malin et plus puissant des hommes. Il n'y avait bien que la nature qui avait pu lui prendre son bien le plus sacré, son faucon.

"J'ai en effet un doute quant au fait que tu arrives à le vaincre seul..Mais si cet homme à réussit à prendre à ton maitre son bien le plus précieux, je pense que même à deux il sera impossible de le reprendre.."

Pour la première fois, de l'ironie. Elle voulait bien faire "comme si", mais qu'il se rende compte de l'énormité qu'il disait. Visiblement son maître ne lui avait pas bien appris la maîtrise du dialogue et de la crédulité des gens. Quelque part cela l'amusait presque. Il avait grandit, beaucoup plus fort, plus fier...mais tellement à apprendre encore! Si sûr de lui...D'autres avaient tout perdu avant lui, il finirait par le comprendre.

"Depuis deux ans...Que veux-tu que je deviennes? Je n'ai fait que perdre, bien comme avant..."

Non mon ami, l'heure de la discution ne sonne pas sur commande....


Dernière édition par Nervan Von Treck le Mer 10 Mar - 20:20, édité 1 fois (Raison : immonde faute)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eharawen.skyblog.com
Näte River
~|Exterminateur|~
~|de Claviers|~

~|Exterminateur|~~|de Claviers|~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1618
Age : 26
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Sabre
Pouvoirs: Invisibilité

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Dim 14 Mar - 20:21

Mais qu'avait-il en tête ? Un portrait ? Comment avait-il pu oublier l'handicap de Nervan ? Trop de temps avait coulé sous les ponts, beaucoup trop... Näte bafouilla vaguement quelques excuses, trop géné pour pouvoir s'exprimer clairement. Il fallait être moins inattentif à l'avenir. Nervan riait, d'un ton qui ne laissait transparaitre ni moquerie, ni ironie. Un rire neutre, impassible.
Il y avait donc des mois que personne n'avait mis les pieds sur Neverland. Non, c'était peu probable. Mehyo devait être là. Il n'avait que trop de raisons de revenir ici. Il fallait partir sur le champ en direction des montagnes flottantes. En direction du manoir... Le manoir. S'il n'était pas là, alors il n'y avait aucune raison de rester sur l'archipel. C'était la seule solution. Et c'était une solution évidente. Näte savait pertinemment que Mehyo avait habité dans cette demeure, jadis. Mais ce n'était plus sa maison. Qu'allait-il faire du propriétaire actuel ? Le tuer ? Il était fort peu probable qu'Ilgardion se laisse faire. En outre, c'était le maître de son maître. Mais Mehyo disposait de pouvoirs aussi puissants que sournois. Oui, il tenterait probablement de le tuer. Et c'était sans l'ombre d'un doute un piège pour tuer Näte également. Il fallait se jeter dans la gueule du loup. L'appui de Nervan ne serait pas de trop. C'était une combattante redoutable, qui plus est une pyromancienne sans égale.

« Nous ne serons pas trop de deux, mais je suis persuadé que nous pouvons le vaincre. Tu n'as pas encore eu l'occasion de le voir, mais j'ai beaucoup appris de matière de combat. Et je crois me souvenir que tu te débrouilles plutôt bien. De plus, il est possible que nous rencontrions des alliés sur le chemin. Des âmes perdues qui se joindront à ma cause. Espérons. »

Si tel était le cas, il allait falloir être très convaincant. Apparemment, Nervan n'avait pas envie de parler. Avait-elle été blessé par la franchise de Näte, et son manque d'intérêt pour ce qu'elle était devenue ? Eh bien, c'était fort possible. A force de vivre aux côtés de Sairyu, Näte était devenu presque aussi aigri que son maître. Il n'en était pas fier mais ne pouvait pas lutter contre. Passer deux années auprès de la même personne influe forcément sur le caractère et la personnalité. Mais contrairement à son maître, Näte avait des remords. Nervan n'avait fait que perdre ? Eh bien, à part son faucon, Näte ne voyait pas vraiment de quoi elle parlait. Mais à y réfléchir, son faucon représentait sans doute bien plus pour elle que tout ce qu'elle pouvait posséder. C'était son seul ami, son seul compagnon. C'était en outre ses yeux. Oui, cela prenait du sens. Que lui restait-il ? Un semblant de force, pour continuer à lutter. Sans doute. Peut-être Näte réussirait-il à lui faire oublier la perte de Wrang. Il fallait s'y prendre avec plus de tact, de légèreté. Retrouver les bonnes manières, le sens de la conversation. C'était loin d'être tâche facile.

« J'ai remarqué l'absence de ton faucon et j'en suis désolé. »

C'était déjà un début. Näte ne savait pas quoi dire d'autres. Il avait trop peur de blesser, gêner, être géné.. Tant de sentiments qui le rebutait. Cela lui rappelait presque l'époque où il était humain. Une époque si lointaine... Et une vie dénuée de sens. Il ne pouvait pas se plaindre d'avoir perdu humanité. Il avait tant gagné à devenir vampire.

« Nous devrions nous mettre en route tout de suite. Une journée de marche devrait suffire. Je ne pense pas que tu voies une inconvénient à ce que nous marchions la nuit... Il y a bien longtemps que je n'ai plus peur du noir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nervan Von Treck
~|VamPirate|~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 742
Age : 28
Localisation : Tu ne me vois pas? Et c'est moi que tu traites d'aveugle...
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Race: Vampire Vampire
Armes: Un poignard et un Sabre.
Pouvoirs: Pyromancie, Télépathie, Soin.

MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   Sam 3 Avr - 21:31

Näte était sur de lui, Nervan ne pouvait remettre ça en question. Il savait ou il allait, pourquoi il y allait, il savait qu'il devait tuer, il voulait tuer, et ce à n'importe quel moyen. C'était surtout à ce genre de détail que l'on pouvait se rendre compte que le petit avait beaucoup grandit. Peut être que l'on pouvait aussi appeler ça murir. Avoir des objectifs et être capable de tout donner pour ça...C'était ça aussi être vivants.
Ce qui marqua tout de même la jeune vampire, c'est que Näte avait gardé son insouciance d'enfant. Il était prêt à partir seul, et si il l'aurait sans doute fait si il n'avait pas rencontré Nervan. Pourtant, il savait pertinemment qu'il avait de grandes chances de ne jamais revenir de ce voyage. il n'était pas encore aussi désespéré que pouvait l'être son amie, il était juste encore trop jeune pour se préoccuper du danger. C'était quelque chose d'admirable en soit. Il avait quand même de la chance que Nervan soit quant à elle assez au fond du trou pour ne pas se préoccuper d'un quelconque danger et accepter de l'accompagner.

"Si la mission est aussi difficile qu'elle semble l'être j'espère pour toi que nous trouverons quelques alliés en chemin. C'est pas que j'ai grand chose à perdre encore mais j'imagine que toi tu préfèrerai continuer de grandir...Ceci dit, si tu ne compte que sur des âmes perdues, c'est que tu as déjà utilisé beaucoup de tes cartes..."

La dernière phrase était surtout une remarque pour elle même mais elle n'avait pu s'empêcher de le dire tout haut. C'était peut-être aussi pour rappeler au garçon qu'elle voyait clair en son jeu, mais qu'elle ne lui en tenait pas rigueur pour autant.
Quand il mentionna le faucon, Nervan montra de nouveau quelque chose qui ressemblait à un sentiment. Elle inclina légèrement la tête et resta silencieuse avant de reprendre la parole, toujours aussi sûre d'elle même mais la voix légèrement modulée.

"Tu n'as pas à être désolé, c'est l'ordre des choses et ça devait bien finir comme ça. Il n'aurait de toute façon jamais vécu aussi longtemps que moi. Ça n'a pas été si dur que ça de faire sans lui, au début c'était difficile mais on se relève toujours. A moins que tu m'emmène dans un truc encore plus tordu que tu ne le dis, il y a de fortes chances pour que je me relève encore une fois après..."

Elle ressentait la gêne du jeune vampire et ne tenait pas à insister là dessus. Au contraire, elle aurait voulu le soulager, mais bon, fallait pas trop exagérer non plus...

"Tu me laisses le temps de passer un instant chez moi? C'est pas que j'ai grand choses à récupérer, mais une bonne arme de rechange ne ferait pas de mal...Après, on part quand tu veux, la nuit ne fait pas de différence pour moi, et je me doutes bien que si tu avais encore peur du noir tu ne serais pas revenu ici, pas comme ça..."

Sans s'attarder plus à la discution, elle se mit en route, d'un pas tranquille en direction de sa maison de fortune, avant de repartir en vadrouille. Il y avait une certaine excitation à repartir sur les routes au hasard, comme au bon vieux temps, avec un vieil ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eharawen.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's good to be back, old friend...   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's good to be back, old friend...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good to be back || Nate
» bishop² ? good to be back.
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-=|[ Never ~ Land ]|=- :: Domaine des Pirates :: La Baie du Butin :: L'Auberge-
Sauter vers: